Les attaques contre Patrick Devedjian Retour à la page d'accueilPlan du siteLiens
 

Accueil
News, Infos, Agenda

 

Actualités

 

News

 

La Lettre de l'ADL

 

Agenda, activités, culture

 

Infos Europe, Turquie

 

Infos d'Arménie

 

Documents

 

Questions/réponses
La Cause Arménienne

 

Communiqués

 

Infos

 

Le Mouvement Arménophile

 

Le Génocide

 

Le Négationnisme

 

Archives

 

Petitions
Histoire

 

Les racines

 

Contemporaine
Liens
Contacts

 

Sections

 

Bureau

 

Couriel des Internautes
RECHERCHE
Les attaques contre Patrick Devedjian 20/05/2002
COMMUNIQUE DE PRESSE de l'ADL France
 
L'ADL Ramgavar France est intervenue auprès de Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre RAFFARIN pour exprimer son indignation suite aux propos insultants et haineux tenus officieusement par le gouvernement turc à l'encontre de M. Patrick DEVEDJIAN, Ministre chargé de la Démocratie locale, propos motivés par ses origines arméniennes.
 
En effet, il est clairement établi que le Gouvernement turc, sous couvert de sites Internet francophones et anglophones, cherche à propager ses thèses négationnistes concernant le génocide du peuple arménien. Les animateurs de ces sites cachent tout lien avec les autorités turques. Si le financement de ces sites par le Ministère de l'Intérieur turc n'est pas encore prouvé, leur hébergement est par contre bien assuré par ce dernier.
Dans une lettre adressée le 17 mai 2002, l'ADL Ramgavar France apporte son soutien à Monsieur le Ministre Patrick DEVEDJIAN, ainsi qu'à l'ensemble du gouvernement de M. RAFFARIN, visé à travers un de ses membres.
La communauté arménienne de France, qui a fait l'objet de plusieurs attaques ces derniers mois, est inquiète. Le degré le plus haut de provocation a été atteinte par les détériorations de stèles de commémoration du génocide de 1915 perpétré par le régime Jeunes-Turcs.
L'ADL Ramgavar France appelle le Gouvernement à compléter la loi reconnaissant publiquement le génocide arménien par des articles permettant la poursuite des négationnistes et l'enseignement de l'histoire du génocide dans les écoles de la République. La communauté arménienne attend un signe fort pour que les négationnistes ne se permettent plus d'écrire sur leurs sites Internet à propos de Monsieur Patrick DEVEDJIAN ou de tout autre défenseur de la vérité historique, des phrases telles :
" Nous savons ce qu'il a été, ce qu'il est, et ce qu'il fait, et à ce titre nous n'aurons de cesse de le combattre, lui et ses semblables ".

" Nous n'aurons cesse de combattre, lui et ses semblables " ; Voici, résumé en quelques mots, la terrible motivation de leurs auteurs. Et comment ne pas leur accorder d'importance sachant que c'est la position du Gouvernement turc qui s'y exprime ?  Les hommes ont changé depuis 1915 mais le racisme et la haine qui ont conduit à l'extermination des 2/3 du peuple arménien n'ont  pas disparu de la mentalité des dirigeants turcs " modernes ". Le Blocus injuste et illégal imposé à l'Arménie depuis 1993 n'en est-il pas une preuve supplémentaire ?
 
L'ADL Ramgavar France appelle le Gouvernement français à réagir. Au-delà de l'attaque contre un Ministre de la République, les auteurs de ces sites Internet, en niant le génocide arménien, défendent les criminels et font l'apologie des crimes contre l'humanité. Ce genre d'attitude ne peut être laissé sans réponses. Nous attendons du Gouvernement une condamnation des actes de profanation de nos stèles commémoratives et de toute forme de négation de la réalité du génocide arménien et un engagement clair pour un renforcement de la loi promulguée le 29 janvier 2001.
 
Le Bureau de l'ADL France

 
retour ...