La conspiration du silence Retour à la page d'accueilPlan du siteLiens
 

Accueil
News, Infos, Agenda

 

Actualités

 

News

 

La Lettre de l'ADL

 

Agenda, activités, culture

 

Infos Europe, Turquie

 

Infos d'Arménie

 

Documents

 

Questions/réponses
La Cause Arménienne

 

Communiqués

 

Infos

 

Le Mouvement Arménophile

 

Le Génocide

 

Le Négationnisme

 

Archives

 

Petitions
Histoire

 

Les racines

 

Contemporaine
Liens
Contacts

 

Sections

 

Bureau

 

Couriel des Internautes
RECHERCHE
La conspiration du silence 22/01/2004
 Alexandre Del Valle
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Jean Sirapian dénonce " la conspiration du silence "
à l'Assemblée Nationale

 
Thierry Mariani, Député du Vaucluse (UMP), et Alexandre del Valle, géopolitologue, avaient organisé une conférence-débat, jeudi 22 janvier à 19 h 30 à la Salle Victor Hugo de l'Assemblée Nationale sur le thème : "La sécurité à l'épreuve de la globalisation".
L'invité exceptionnel était Charles Pasqua, ancien Ministre, actuellement député Européen, Président du RPF et Président du conseil général des Hauts-de-seine. Celui-ci a développé tout particulièrement le problème de la menace islamiste pour nos sociétés. Participait également a ce débat Rachid Kaci, responsable de l'association " Démocratia ".

Plus de 300 personnes ont assisté à cette conférence. Charles Pasqua a été applaudi à plusieurs reprises lors de son allocution qui avait pour objet la menace terroriste et le lien entre le terrorisme et les intégristes.
 Charles Pasqua
Jean Sirapian a été invité par Alexandre Del Valle à prendre la parole sur le thème de l'adhésion éventuelle de la Turquie à Europe. Monsieur Sirapian, a dénoncé " la conspiration du silence " qui s'est mis en place en Europe et en France pour occulter les critères d'adhésion de la Turquie d'une part  et la propagande pro-turque des médias. Le dernier exemple en date étant l'émission d'Arte diffusée le 6 janvier dernier.

Il a souligné que, concernant les élections européennes, aucun parti politique en France n'a inscrit dans son programme les critères de Strasbourg votés en juin 1987 et ceux de Copenhague en 1999, critères qui pourtant définissent bien les étapes que la Turquie doit affranchir avant que sa demande d'adhésion soit prise en compte.
Charles Pasqua a répondu à Monsieur Sirapian que lui et son groupe étaient opposés à l'entrée de la Turquie dans les Institutions Européennes pour des multiples raisons mais malheureusement les députés européens français, aussi bien à gauche qu'à droite, ne se sentaient pas très concernés par ce sujet. Il n'a pas exclu un possible retournement de dernière minute, sous la pression américaine, et de voir l'Europe ouvrir les négociations avec la Turquie. D'où la nécessité d'un travail pédagogique de fond qu'il faut mettre en oeuvre vis-à-vis de ces décisionnaires. ADL travaille au sein du CCAF mais aussi en liaison avec des associations françaises pour analyser et révéler les points suivants : droits de l'homme, droits des minorités,  lutte contre le négationnisme de l'Etat turc,  progression de l'intégrisme dans ce pays, etc.

Il faut braquer les projecteurs sur la situation réelle de la Turquie que certains médias s'entêtent à présenter comme laïque et moderne.

La conférence s'est terminée vers 22h00 avec la promesse d'organiser d'autres manifestations dans les mois à venir.
 
Lire aussi l'article sur le site de Charles Pasqua
LA TURQUIE, UN PAYS EUROPÉEN ?
http://www.rpf-ie.org/Edito/Europe-Monde/europe-turquie.html
 


retour ...