ELECTIONS EN TURQUIE : COMMUNIQUE DE L'ADL-RAMGAVAR Retour à la page d'accueilPlan du siteLiens
 

Accueil
News, Infos, Agenda

 

Actualités

 

News

 

La Lettre de l'ADL

 

Agenda, activités, culture

 

Infos Europe, Turquie

 

Infos d'Arménie

 

Documents

 

Questions/réponses
La Cause Arménienne

 

Communiqués

 

Infos

 

Le Mouvement Arménophile

 

Le Génocide

 

Le Négationnisme

 

Archives

 

Petitions
Histoire

 

Les racines

 

Contemporaine
Liens
Contacts

 

Sections

 

Bureau

 

Couriel des Internautes
RECHERCHE
ELECTIONS EN TURQUIE : COMMUNIQUE DE L'ADL-RAMGAVAR 05/11/2002
ELECTIONS ANACHRONIQUES EN TURQUIE

Rappelant que la laïcité n'a jamais constitué une rupture sincère avec l'histoire politique d'inspiration panturquiste de l'Empire ottoman ;

Rappelant que Mustapha Kemal, en pratiquant l'épuration ethnique au profit des musulmans de l'Empire en décomposition, a massacré et chassé manu militari les derniers survivants arméniens (après le génocide de 1915) d'Anatolie, d'Arménie majeure, d'Arménie mineure et de Cilicie ;

Rappelant que la République turque " moderne ", bâtie sur les ruines de l'Arménie, est l'héritière directe de l'Empire ottoman, que cette dernière est coupable du génocide des Arméniens et que depuis cette époque les gouvernements successifs ont toujours nié la réalité du génocide ;

Prenant note du résultat anachronique des élections législatives anticipées du dimanche 3 novembre et se rendant compte qu'une étape nouvelle et inquiétante pour la démocratie a été franchie ;

Considérant que le comportement de la Turquie jusqu'à ce jour est incompatible avec les valeurs démocratiques tel que nos sociétés occidentales les perçoivent, l'ADL reste plus que jamais attentif à l'évolution de la situation et demande à la France : 

1) D'être vigilant concernant la sécurité des personnes et des biens des minorités en Turquie qui pourraient cette fois encore devenir les boucs émissaires, tenus responsables de tous les maux. 

2) D'exercer une pression suffisamment forte sur ses partenaires européens pour différer l'entrée éventuelle de la République turque dans l'Union européenne, aussi longtemps que les gouvernements turcs successifs s'obstineront à nier la réalité du génocide et le droit à l'existence du peuple arménien.


Jean Varoujan Sirapian
Président de l'ADL France
Paris, 5 novembre 2002
 
communiqué adressé à la presse française et arménienne le 5/11/02
retour ...